Pour réduire ses consommations de chauffage et moins dépenser chaque hiver dans l’habitat ancien, la rénovation se révèle souvent nécessaire. S’il existe des aides qui réduisent le coût de ces travaux, certaines entreprises peuvent profiter des effets d’annonces pour abuser de la confiance des particuliers. Voici quelques réflexes à avoir pour vous éviter de faire appel à des professionnels douteux.

Méfiez-vous du démarchage

  • Méfiez-vous des entreprises prétendant être “mandatées” ou “partenaires” d’un organisme public : les services publics ne démarchent jamais, que ce soit par internet, par téléphone ou au domicile.
  • Prenez bien le temps de la réflexion : lire les documents fournis par l’entreprise (devis, information technique…).
  • Si vous avez signé, n’hésitez pas à faire valoir votre droit de rétractation prévu par la loi dans un délai de 14 jours. Attention : ce délai ne s’applique pas aux contrats signés sur des foires et salons !

Prenez le temps de vous renseigner

  • Vérifiez les informations de la société : identité du professionnel, données chiffrées (santé financière…). Ces informations sont disponibles en ligne (tapez le nom de l’entreprise ou du professionnel suivi de “société” dans la barre de recherche).
  • En cas de question ou de doute sur un professionnel : contactez un conseiller de l’ALTE avant de signer.
  • Comparez les prestations, en demandant des devis à plusieurs professionnels (3 à 4 devis permettent une bonne analyse).
  • Vérifiez le label du professionnel : si vous souhaitez bénéficier de l’ensemble des aides financières à la rénovation énergétique, vous devez choisir un professionnel labellisé RGE : “garant de l’environnement” (?). Vous pouvez vérifier la qualification de l’artisan sur ce lien. L’ALTE vous propose également un annuaire des artisans RGE dont la qualification est assurée par un partenariat avec notre association.

Si vous prenez un prêt pour financer vos travaux :

  • Prenez connaissance attentivement de l’exemplaire papier de l’offre de crédit qui doit obligatoirement être remis par l’organisme bancaire.
  • Bien étudier les propositions de remboursement différé des premières mensualités, cette option peut contribuer à augmenter significativement le coût total du prêt.
  • L’attestation de fin de travaux confirme la conformité de la prestation rendue et marque le début des obligations de remboursement.

En cas de travaux non conforme :

  • Faites une réclamation via le formulaire présent sur le site internet FAIRE.fr pour des travaux réalisés par une entreprise RGE.
  • Saisissez le médiateur de la consommation choisi par le professionnel en cas de litige. Ses coordonnées doivent être présentes sur les documents contractuels. La procédure est  gratuite.
  • Vous pouvez contacter une association agréée de protection des consommateurs en cas de besoin (UFC Que choisir, 60 Millions de consommateurs…).
  • Signalez les manquements du professionnel en contactant la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) du département et assignez le professionnel devant le juge civil pour tout contentieux lié à l’exécution du contrat.

 

Source: https://www.economie.gouv.fr/particuliers/renovation-energetique-arnaques